Squeezie GP Formule 4

Squeezie organise un GP de Formule 4.

On le connait pour ses vidéos sur Internet : Squeezie. Avec ses 16.8 millions d’abonnés sur Youtube, Lucas Hauchard de son vrai nom est une figure emblématique de l’univers digital français. Mais s’il est célèbre pour ses contenus vidéos et son amour des jeux vidéos, on le savait moins passionné d’automobiles.

Pourtant, Squeezie aime bel et bien le sport automobile. À tel point qu’il en a crée un événement. Aujourd’hui, en ce jeudi 7 avril 2022, Squeezie vient tout juste de révéler sur sa chaîne Twitch, la création et l’organisation d’un Grand Prix automobile. Celui-ci opposera différents créateurs célèbres d’internet. Nom de code : Grand Prix Explorer.

Cet événement automobile sera en partenariat et encadré par la Fédération Française du Sport Automobile (FFSA). Au programme, 5 phases de préparation pour les futurs pilotes, une séance de qualification et un tracé mythique, celui du Bugatti, au Mans.

La course aura lieu, quant à elle, le samedi 8 octobre 2022.

Squeezie, Gotaga, Vilebrequin, Domingo … 20 pilotes pour 10 équipes

Pour cette première édition du Grand Prix Explorer, 20 pilotes sont répartis en équipes de deux. Derrière, l’ensemble du plateau prendra la piste au volant de Formule 4. La grille de départ sera déterminée par les résultats des qualifications.

Squeeziz GP F4

Voici les 10 teams et les 20 participants qui prendront place dans le paddock :

Écurie 1 : Squeezie & Gotaga

Écurie 2 : Depielo & Valouzz

Écurie 3 : Joyca & Théo Babac

Écurie 4 : Xari & Domingo

Écurie 5 : Amixem & Etienne Moustache

Écurie 6 : Djilsi et Manon (de la chaîne Allons Rider)

Écurie 7 : Le Bouseuh & Kaatsup

Écurie 8 : Vilebrequin (Sylvain & Pierre)

Écurie 9 : Seb la Frite & Maxence

Écurie 10 : Deujna & Dobby

Le circuit Bugatti : 57 ans d’histoire

Construit en 1965, le circuit Bugatti du Mans accueille encore aujourd’hui plusieurs courses parmi les plus prestigieuses des sports mécaniques. Il a, par exemple, servi une fois pour une étape de la saison de Formule 1, en 1967. Aujourd’hui, le tracé du Bugatti est – entre autres –  le théâtre du Grand Prix de France de MotoGP.

Le tracé sarthois est long de 4,2 km et compte 5 virages à gauche et 9 à droite. Il est situé au Mans, à l’intérieur des structures du circuit des 24 Heures, dont il reprend 1 500 m de piste.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Résoudre : *
6 + 1 =